Réforme des retraites, vers un décembre noir…

manifestation-loi-travail-greveDans moins de  quinze jours, la grande mobilisation du cinq décembre commencera. La grogne monte. Après un passage où les médias claironnaient que le Président Macron et son entourage avaient peur, le président et son gouvernement jouent la fermeté.Ils iront au bout de la casse des retraites et de toute façon ceux qui se mobiliseront ne seront pas contre sa réforme de façon générale mais contre la disparition des régimes spéciaux, le ton est donné. Et ils comptent sur Laurent Berger pour être leur allié.

En parlant de la CFDT, la centrale s’est faite débordée  par sa fédération cheminote qui a déposé un préavis de grève reconductible à partir du cinq, enfin ! Du moins, tout en restant prête le lever si des annonces sur la « clause du grand père » sont faite pour la SNCF. Quoi qu’il en soit pour le moment  à la SNCF les quatre principaux syndicats appellent à a grève contre la réforme des retraite. Et même sans avoir attendu la décision de cette CFDT-cheminots, haro était fait sur les cheminots, vous savez ces grands privilégiés de 2014, 2016 et 2018, comme chaque fois qu’ils font grève. Et ce coup-ci, je vous le donne en mille, selon VSD, ils se « servent des usagers et des français comme boucliers humains », assimilant l’entreprise publique à DAESH, tout un programme.Les cheminots sont donc des terroristes. N’oublions pas non plus le rapport de la cour des  comptes qui annonce que la SNCF ne supprime pas assez d’emplois, que les cheminots ne travaillent pas assez ( la rengaine du feignant), que désaccords collectifs coutent cher. Bref les cheminots sont toujours responsables de tous les mots, on le sait bien. La bataille des coups bas et lancée. Bientôt, ils ressortiront le refrain du cheminot nanti qui part à la retraite avant tout le monde, sempiternel refrain.Mais ce qu’ils ne disent pas c’est que taux de cotisation d’un cheminot est plus élevé que pour le régime général (retraite complémentaire incluse).Les cheminots sont à bout, le train des reformes vécues ces dernières années casse le moral. Entre les suicides au travail, le record de démissions, le plan social camouflé vécu depuis des années et le gel des salaires depuis plus de cinq ans, sans oublier la casse du service public,  le climat est on ne peut plus explosif, la grève peut être massive.

Les préavis pleuvent, RATP, EDF, les transports, la police, Air France, Education nationale, les pompiers et j’en passe… Sans oublier bien sur les soignants, en luttes depuis des mois qui viennent devoir présenté par leur ministre un plan qui est loin d’être à la hauteur de leurs revendications.

Une grève contre la suppression des régimes spéciaux, martèle le Président. Si on ne soutien pas leur réforme, c’est qu’on est pour les inégalités. Mais, n’est-ce pas lui et ses sbires qui détruisent un par un les conquis sociaux issus de luttes et  qui veut changer notre modele social ? Ils ne sont pas à un sophisme prêt dans ce gouvernement. Pour en arriver à de telles inepties, Macron est vraiment sur la défensive, prêt à sortir son joker le cinq au soi : « la clause du grand père ».

Mais qu’est ce que cette clause ? Qu’apporte-t-elle ? et n’est-ce pas un piège ? La »clause du grand père » est un dispositif qui ferait que dans un premier temps, le régime par point ne serait en fait qu’un quarante-troisième régime ou tous les nouveaux entrants dans le monde du travail seraient affilier. Tous les salariés actuels resteraient au même régime qu’avant.L’idée peut paraitre belle, mais uniquement sur le papier et à l’instant T ou on en parle. La ficelle, pour essayer de désamorcer le conflit est un peu grosse quand on prend la peine de réfléchir. En effet, ces régimes où on maintien les salariés sans qu’il n’y ait de nouveaux entrant, vont se retrouver en déséquilibre total, et qui peut dire que les pensions et surtout le montant sera garanti? Personne. Et il en va de même pour les retraités actuels, surtout si l’on prend en compte que pour les gouvernants, le total des retraites ne peut pas excéder quatorze pour cent du produit intérieur brut. Cette clause, les arrangerait bien car elle mènerait rapidement à l’effondrement des quarante-deux autres, et l’obligation pour tous de rejoindre le régime par points. Un belle fumisterie en soit.

La retraite par point, on peut en parler, encore un tour de passe-passe macronien pour ne pas dire qu’on quitte le modèle par répartition pour passer à celui de la capitalisation sans connaitre la valeur du point pour lequel on « cotise » pour soit. En y ajoutant le plafond du montant total des pensions versées cité juste avant, tous les salariés seront perdant, tous !

Je ne vais pas m’étaler plus, mais chacun peut trouver dans tout ça une raison de se mettre en grève, que l’on soit du public ou du privé de se mobiliser le cinq décembre, et s’il le faut les jours suivant. Il en va de notre intérêt à tous de stopper les velléités du Président des riches, mais aussi en pensant au monde que l’on veut laisser à nos enfants. Stopper Macron sur les retraite c’est le stopper aussi sur la casse de notre modele social et de nos services publics.

Alors oui, la grève peut être très massive et durer pour transformer le mois qui vient en Décembre Noir. Mais pour ça il faut que l’on soit tous conscients des enjeux du moment, de la partie de poker menteur que ce gouvernement joue. 

Ils ont peut être les milliards, mais nous sommes des millions. Nous pouvons paralyser ce pays et son économie, si nous nous attelons tous à la tache. C’est tous ensemble que nous pouvons gagner !

Pour conclure, méditons tous ces citations :

« Ceux qui vivent, ce sont ceux qui luttent ! » (Victor Hugo)

« Le courage, c’est d’aimer la vie et de regarder la mort d’un regard tranquille ; c’est d’aller à l’idéal et de comprendre le réel ; c’est d’agir et de se donner aux grandes causes sans savoir quelle récompense réserve à notre effort l’univers profond, ni s’il lui réserve une récompense. » (Jean Jaurès)

A la Huelga Compañeros !

Un commentaire

  • Bonjour.
    Ne le prenez pas mal..
    Je n’ai jamais été..syndiqué !..désolé..
    En ce qui concerne cette grève générale..annoncée, du..5 décembre..et en parlant de cette réforme des retraites..

    Cela fait maintenant bien 39 ans, et depuis le début du premier mandat de Mr. François Mitterrand, que nous sommes dans cette situation, de laisser-aller et..d’abandon total..
    Le laxisme généré par tous les gouvernements successifs, à la suite, n’a fait qu’amplifier les choses, et surtout..cette colère qui gronde, chaque jour, un peu plus, voilà tout !..
    Nous avons successivement eu droit, tout d’abord à cette gauche « caviar »(arrogante aussi et pas qu’un peu..) et socialisme et faux communisme déguisé, puis, et à partir de Mr. Nicolas Sarkozy à une forme d’arrogance affichée..
    Mr. Chirac avait eu cette forme de popularité (sans doute..), mais qui était uniquement due au fait qu’il n’avait pas souhaité engager et faire toutes ces réformes contraignantes et déplaisantes (à plus d’un titre..) et qui dataient (déjà..) du premier mandat de Mr. Mitterrand. Mr. Mitterrand, déjà malade, au début de son premier mandat, n’avait pas voulu engager ces réformes, et donc, avait, pour l’expression, refilé le bébé (passe à l’aile comme on dit au rugby..) à son successeur et donc à Mr. Chirac.
    Seul Mr. Sarkozy avait osé s’aventurer dans cette forme de volonté de faire ces réformes, dont un premier jet pour les retraites, et par son premier ministre d’alors Mr.Fillon..
    Ce qui lui avait valu une forme d’impopularité affichée..
    Mr.Hollande, plus couard, avait laissé faire, et avait, à lui seul, et avec son ex.épouse Mme. Ségolène Royal, à eux deux, alourdi la dette publique avec des dépenses faramineuses..(c’st ce gouvernement qui a le plus..dépensé !..)
    C’est Mr. Nicolas Sarkozy qui..sous son mandat avait fait « exploser » le budget de fonctionnement de l’Etat, et qui s’était alourdi, et depuis jusqu’à ce jour..
    Mr. Macron, quand à lui, et depuis le début de son mandat, au bout de seulement..24 mois, a déjà « augmenté » la dette publique de plus de 157 Milliard d’Euros..pas rien !
    Quand à Mr. Macron, il souhaite et « doit » engager ces réformes contraignantes, car, il n’a pas les coudées franches. Il est à la botte de l’Europe et des choix comme décisions souhaitées et prises par l’Europe de Bruxelles, sans oublier qu’il doit « renvoyer » l’ascenseur pour tous ceux qui, banquiers et autres, lui ont financé toute sa campagne électorale..voilà où on en est !..
    La France a été « désindustrialisée » depuis plus de 35 ans, et surtout ces 20 et 10 dernières années. L’agriculture a été « vendue » à l’Europe par Mr. Jacques Delors (père de Mme. Aubry maire de Lille..), après le fameux remembrement du à un certain Edgar Pisani et sous Mr. Giscard d’Estaing, et avec l’accord des gros de l’Agro-alimentaire, comme très grands agriculteurs impliqués dans tout cela et tout ce processus..
    A part, un tout petit peu, la vente d’Airbus, et dans une moindre mesure nos T.G.V. (qui s’exportent toujours mal..), il ne nous reste plus grand chose. Quand à l’industrie automobile, n’en parlons pas ! Pour ce qui est de l’agriculture, avec tout le système, toujours plus destructeur, mis en place, peu après la fin de la seconde guerre mondiale, et avec le fameux « Plan Marshall », on a écrasé l’agriculture traditionnelle, comme paysannerie et petits paysans comme agriculteurs, en les mettant au pas d’un système toujours plus corrompu, avec, d’un côté, les semenciers, et de l’autre, tous ceux qui fournissent les engrais et surtout pesticides comme le glyphosate..sans oublier les éleveurs et les quotas laitiers et prix d’achat imposé dont par « Lactalis »..
    On a appauvri le sol, et pratiquement « détruit » les trois-quart de nos terres « cultivables » sur l’ensemble du territoire et de la France, pas rien !
    Il suffit de référer à l’étude menée par le couple Bourguignon (Mr. et Mme..), pour se rendre compte qu’il n’y a plus de biodiversité dans le sol. Il faut creuser à, environ 1,20-1,50m de profondeur avant de pouvoir espérer trouver des verres de terre et lombrics.
    Avec ces accords « C.E.T.A. », avec le Canada, et surtout « Euromercosur », avec le Brésil et certains pays d’Amérique Latine et du sud, on va sonner le glas de nos propres agriculteurs !!!
    Mais où vas-t-on ? Droit dans le mur, mur, mis en place, et imposé par le capitalisme et la productivité, et cette course effrénée du produire toujours plus, pour pouvoir toujours proposer plus, et donc vendre, mais aussi et surtout, donner envie d’acheter, d’acheter toujours plus, et rien d’autre..une catastrophe, au final, mondiale, prévisible et..annoncée, et rien d’autre !
    Le capitalisme et la sur productivité..
    Il suffit de se rappeler la chanson d’Alain Souchon, à ce sujet..

    Alain Souchon – Foule sentimentale (Clip officiel)

    alain souchon foule sentimentale
    Que dire de l’environnement et dont on s’en fout, gouvernements compris, et qui, après le début du réchauffement climatique, peu après 1870, et après avec la première et seconde révolution industrielle, ne fait que de se dégrader de plus en plus, à travers le globe. Les océans sont polluées, les terres sont..polluées, guère mieux pour l’atmosphère et l’air que nous respirons dans bien des cas, alors ?..
    Pour ce qui est du..5 décembre, et concernant cette réforme des retraites..par points..Toutes celles et ceux, nés après 1963 et jusque 1973, lorsque ces personnes iront à la retraite (dans dix ans pour les premiers et premières..), en fait, avec ce dossier plus que « épineux » de Mr. Delevoye, fait que, malgré l’effet d’annonce, avec ces soit-disant 85% de la valeur du « SMIC » net, ne toucherons, en fait, pour la plus grande part, que..800-830 Euros net, en fait !!!..
    Voilà pour mes explicatifs à ce sujet, sans vous critiquer, tout en vous respectant.
    Bonne journée à vous, un très bon weekend..Denis.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s