Rapport Spinetta, fin programmée de la SNCF et du Service Public Ferroviaire

5a85d8b3ede57nip-nip-147522-640x360-rlr0tCe jeudi 25 Février 2017, la messe est dite, on sait quelle ligne directrice est conseillée par l’ancien PDG d’air France Jean-Cyril Spinetta, acteur majeur dans la privatisation de la compagnie Aérienne, pour le ferroviaire. Et sans surprise son rapport est criant de libéralisme et prône la destruction du ferroviaire tel qu’on le connait. Mais que contient donc ce rapport commandé par le premier Ministre. Faisons un tour critique du « Propriétaire ».

Parmi les 39 mesures préconisées, certaines sont déjà marquantes même avant que tout un chacun puisse accéder à ce rapport. Etre abandon d’une partie du réseau, en majorité dans les zones rurales, suppression du statut à l’embauche, transferts de personnels vers la concurrence, plan de départ volontaire et privatisation programmée de la SNCF, il est tel une bombe que l’on jette pour les 50 ans de Mai 68 dans un climat social des plus explosif.

Comment peut-on défendre à ce point la mort programmée du service ferroviaire ? Comment sous couvert de compétitivité mettre un tel coup de poignard dans la notion de Service Public.
A l’heure ou l’urgence écologique est des plus importante, comment peut-on vouloir à ce point mettre à terre notre fleuron national du rail et tout le système ferroviaire ?

Personnellement, je vais prendre le temps de le lire dès qu’il sera rendu public. J’en ferai une lecture critique et je vous donnerai le résultat de réflexion. Mais quoi qu’il en soit, au vu des premières révélations, il risque de mettre mon entreprise à feu et à sang et pourrait lancé un conflit sans précédent depuis 1995 entre les cheminots et le gouvernement, car, à l’époque, Alain Juppé en rêvait, Macron s’apprête à le faire, détruire la SNCF. La réponse attendu par Bruxelles et son diktat de la concurrence libre et non faussée et de fin des services publics.

Pour rappel, dans le programme «l’Avenir en Commun » et le livret transport qui l’accompagne, nous défendons, à la France Insoumise, la dénonciation des Paquets ferroviaires Européen, la réunification du rai et de la roue par un retour à un vrai Service Public Ferroviaire Fret et Voyageur de monopole d’Etat, la SNCF, entreprise publique unifiée.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s